Conception d'un système (Maison existante)

 

Grandeur optimale

La capacité de chauffage et de refroidissement du SG installé dans votre maison est le facteur unique le plus important qui assurera à votre maison le confort, un équipement durable et un système efficace.

Le propriétaire d’une maison existante, en particulier une vieille maison, ne dispose habituellement pas des plans de la construction des murs, de l’isolation des plafonds et d’autres détails nécessaires au calcul précis des pertes de chaleur. Il vous faudra donc évaluer et faire un calcul approximatif de la valeur de l’isolation de certains éléments comme les murs, les plafonds et les fenêtres. Cette information sera utilisée par l’entrepreneur lorsqu’il préparera les devis. Idéalement, un plan doit montrer l’orientation de la façade de la maison, les dimensions des murs, la taille et la catégorie des fenêtres, les degrés d’isolation et les autres éléments de chaque palier qui fourniront une information suffisante pour calculer les pertes de chaleur. Étant donné que le vent influence les pertes de chaleur et les arbres, les charges de refroidissement s’ils ombragent les fenêtres, l’information sur la configuration des vents et des arbres sur une propriété est donc utile. Certains entrepreneurs procéderont également à un test d’infiltrométrie. Les entrepreneurs doivent fournir une copie des calculs de pertes de chaleur qu’ils ont faits.

Pour assurer une double vérification des calculs relatifs aux pertes de chaleur dans votre maison, certains entrepreneurs vous interrogeront sur votre consommation d’énergie au cours d’une année entière. Si l’isolation n’a pas été améliorée récemment ou si vous n’avez pas construit de rajouts, les données sur la consommation énergétique annuelle peuvent être utilisées pour évaluer les pertes de chaleur de la maison.

Dans une maison existante munie d’un système de conduits, il y a une raison supplémentaire d’installer un système qui fournit moins de chaleur que la perte de chaleur calculée. Les anciens appareils de chauffage aux combustibles fossiles ou électriques prévoyaient une circulation d’air plus faible que celle d’un SG. Il peut donc s’avérer difficile, voire impossible, d’améliorer les conduits en vue d’augmenter la capacité de volume d’un SG sans nécessairement accroître le bruit de l’air. Rappelez-vous qu’au moment de concevoir un SG pour votre maison, le plus gros n’est pas nécessairement le meilleur.

De nombreux principes qui s’appliquent à la conception d’un SG destiné à une maison neuve, par exemple, les évaluations de COPc et de COPr d’un système à circuit fermé ou ouvert et les calculs des charges de chaleur, s’appliquent également aux maisons existantes – voir la section intitulée Conception d’un système pour une maison neuve.

Solutions de rechange pour les maisons chauffées à l’eau chaude ou avec des plinthes chauffantes électriques

 Il est possible d’installer un SG dans une maison déjà construite et munie d’un système de chauffage à eau chaude ou de plinthes chauffantes électriques. Voici quelques points dont il vous faudra tenir compte si vous choisissez d’installer un système de chauffage à eau chaude.

Systèmes à eau chaude

Il existe plusieurs types de systèmes résidentiels à eau chaude, allant du vieux et lourd radiateur en fonte jusqu’aux radiateurs-plinthes réduits et au chauffage par rayonnement à partir du plancher, choix plus modernes. Il y a également des systèmes qui utilisent l’eau chaude pour transférer la chaleur à un système à air pulsé au moyen d’un ventilo-convecteur. Chacun d’eux peut être utilisé avec un SG bien qu’on ne puisse trouver en ce moment aucune thermopompe qui produit de l’eau chaude de plus de 50 °C. La capacité de chaleur d’un système de distribution peut donc être réduite. De nombreux systèmes de chauffage à eau chaude actuels ne distribuent pas suffisamment de chaleur dans la maison, à moins d’utiliser une eau dont la température est supérieure à 65 ou 70 °C.

Si vous avez récemment amélioré l’isolation et l’étanchéité de votre maison, les pertes de chaleur de cette dernière ont cependant pu être suffi samment réduites pour vous permettre d’utiliser une température d’eau assez basse et d’installer un SG. Il est donc primordial que l’entrepreneur calcule à nouveau les pertes thermiques de votre maison une fois les travaux d’isolation complétés.

Radiateurs de fonte

Ces lourds radiateurs décoratifs ont été conçus pour être utilisés sans couverture protectrice. Comme ils sont souvent placés en des endroits où il est facile de les toucher, les systèmes fonctionnaient habituellement entre 50 et 55 °C.Un SG peut produire une température de 50 °C et, en améliorant les fenêtres et l’isolation de la maison, il pourrait fonctionner de façon satisfaisante avec ces systèmes. Cependant, la tuyauterie des radiateurs devra certainement être améliorée. Les entrepreneurs ont utilisé avec succès des tuyaux en polyéthylène réticulé de 12, 19 ou 25 mm pour installer de nouveaux conduits menant aux radiateurs.

Radiateurs-plinthes

La plupart des systèmes de radiateursplinthes utilisent de l’eau ayant atteint une température de 60 à 70 °C. Ils ne sont donc pas compatibles avec un SG, car la capacité de chauffage d’un radiateur-plinthe diminue de 30 à 50 % lorsqu’il reçoit de l’eau à 50 °C. Dans la plupart des cas, il sera difficile de faire fonctionner un SG avec des radiateursplinthes sans y installer de nombreuses unités supplémentaires.

Chaleur dans le plancher

Les systèmes de chauffage dans le plancher utilisent souvent une eau moins chaude que ceux compatibles avec un SG. Toutefois, si le système de votre maison est muni de tuyaux installés dans l’espace libre entre les solives du plancher plutôt que dans du ciment ou dans des plaques réflectrices de métal, il sera probablement nécessaire d’obtenir une température de l’eau plus élevée que celle produite par un SG.

Ventilo-convecteurs

La capacité de chauffage d’un ventilo-convecteur est directement liée à la température de l’eau qui y circule. Vous devez mettre à l’essai la capacité d’un serpentin de chauffage afin de vous assurer qu’il peut distribuer suffisamment de chaleur dans votre maison à l’aide d’un SG.

Avant de décider si le système de distribution d’eau chaude actuel sera utilisé, l’entrepreneur devra déterminer si ce système de distribution chauffera votre maison convenablement aux températures d’eau plus basses d’un SG.

Plinthes électriques

Les plinthes électriques utilisent l’énergie électrique pour produire de la chaleur dans la pièce où elles sont installées et n’ont pas besoin d’un système de distribution. Deux options s’offrent à vous : la première exige de construire un système de distribution dans la maison –
soit à air pulsé, soit à eau chaude – et d’installer un SG approprié ; la seconde option prévoit d’utiliser des thermopompes capables de chauffer des espaces restreints sans système de distribution.

Plusieurs fabricants construisent des thermopompes-consoles de différentes tailles. Elles doivent être placées au pied d’un mur et ne chauffent et ne refroidissent qu’une seule pièce à la fois, sans système de distribution. Elles mesurent en moyenne entre 120 et 130 cm de longueur, 60 cm de hauteur et environ 25 cm de profondeur.

Conditionnement de l’air

Il peut s’avérer difficile de conditionner l’air dans une maison qui ne possède pas de système de distribution à air pulsé. Certains genres de thermopompes, comme les modèles eau-eau, peuvent produire de l’eau fraîche qui peut être utilisée dans les systèmes de conditionnement de l’air. Cependant, la plupart des systèmes de chauffage à eau chaude ne produisent pas de refroidissement. Lorsqu’un radiateur en fonte, un radiateur-plinthe ou un système de chauffage au plancher est refroidi à l’eau refroidie, il se forme de la condensation sur la surface froide des tuyaux où l’eau circule. Certaines catégories de ventiloconvecteurs peuvent servir au conditionnement de l’air en y faisant circuler de l’eau fraîche, mais la condensation doit être recueillie dans une cuvette placée sous le serpentin à eau. Il faut en outre isoler les tuyaux où circule l’eau fraîche.

Il pourrait également être pertinent d’utiliser des thermopompes-consoles (voir la section précédente, « Plinthes électriques ») pour refroidir certaines pièces de la maison chauffées par un système à eau chaude. Certains fabricants produisent un appareil qui peut chauffer l’eau destinée au système à eau chaude et qui chauffe ou refroidit également l’air destiné au système à air pulsé. Grâce à cet appareil, il peut être possible d’ajouter certains conduits à votre maison pour conditionner l’air tout en conservant votre système de distribution à eau chaude qui fournit la chaleur.

Dernières Nouvelles

L’année 2018 fut un bonne année - !

2018-12-31
Détails

Mise à jour du programme de qualité de l'industrie débutera en 2019

2018-12-04
Le 4 décembre 2018 (Montréal / Ottawa) - La Coalition canadienne de l'énergie géothermique (CCEG) a annoncé...Détails

Matériaux de formation de l’industrie seront disponibles en format numérique en 2019

2018-11-19
La Coalition canadienne de l'énergie géothermique (CCÉG) a annoncé aujourd'hui que le manuel de formation de 385...Détails
adssa